L'actualité de notre collectif

Lancement de la chaine YouTube Histoire populaire

 Actuellement en pause à cause de la reprise des tournées de spectacles et de conférences

Le collectif DAJA lance à partir du mois de mai 2021 un programme d'éducation populaire sur le WEB, animé par le président de notre association, l'historien Gérard Noiriel. Une fois par mois, il présente et commente un événement évoqué dans son histoire populaire de la France (Agone, 2018), au cours d'une émission de moins d'une heure filmée et mise en ligne sur notre site www.daja.fr et dans notre chaine YouTube.

 

Chaque séance est suivie d'une présentation d'ouvrages en rapport avec le sujet du jour, mais qui ont été ignorés par la critique médiatique.

 Présentation de la chaine Histoire populaire 

 1 épisode 30 mai 2021

Karl Marx, de la guerres des races à la lutte des classes. Hommage à la Commune de Paris

 

 

2 épisode 30 juin 2021

L'avènement de la République à la Réunion et la fin de l'esclavage.

Les documents pédagogiques liés au 2eme épisode

 

3 épisode 30 juillet 2021

Juillet 1720 La Peste à Marseille : Points communs et différence avec La Covid-19

Doc La peste

 4ème épisode

Eric Zemmour : du populaire au populisme / 30 août 2021

Doc de l'émission

En tournée 2021 /22

Toutes nos propositions permettent une rencontre ou un débat nourri par la thématique de la représentation :

 

EXPOSITIONS

Le peuplement des quartiers populaires

5 kakemonos 1,60x 0,60

prendred contact pour la disponibilité

 

CONFERENCE GESTICULEES ET THEATRALISEES

 

Nos ancêtres les migrants

avec Gérard Noiriel et Martine Derrier.

 

Cette conférence reprend, sous une forme ludique et condensée, les analyses développées par Gérard Noiriel dans son livre sur l'histoire populaire de la France. Le but est de rappeler que les migrations ont été une dimension essentielle de notre histoire commune, un facteur fondamental dans le progrès des civilisations. La population française a été constamment renouvelée depuis l'Antiquité par l'arrivée de migrants. Ces nouveaux venus ont souvent été victimes de discriminations, mais ceux qui sont restés ont fini par se fondre dans le « creuset français». La conférence accorde aussi une place importante aux bouleversements qui se sont produits au XXe siècle en raison de la « nationalisation » des sociétés : le durcissement des frontières, les papiers d'identité, la montée des discours xénophobes et racistes ont rendu plus difficile la situation des migrants, comme le montre, hélas, notre actualité.

La conférence fait passer des connaissance de façon ludique avec des dialogues, du jeu, des marionnettes, des chansons, l'utilisation d'images d'archives.

 

Lors de notre venue, nous apportons une exposition de 3 kakémonos qui donne lieu à un questionnaire auprès des élèves.